Home » Catalogue FILMS » BERLIN 1885

BERLIN 1885

BERLIN 1885, LA RUEE VERS L'AFRIQUE

BERLIN 1885, LA RUEE VERS L'AFRIQUE - Chiloé Productions

Un film de Joël Calmettes

DVD EN VENTE

Célèbre chez tous les historiens, les africanistes ou les amoureux de l’Afrique, la Conférence de Berlin est sans cesse citée ou invoquée ; mais toujours dénoncée. 
Elle n’en est pas moins largement méconnue. 
En français : aucun livre ne lui est consacré ; aucun film. 
Quelques petites lignes dans les livres d’histoire. Rien d’autre.

Ce film est l’occasion unique depuis plus d’un siècle de réparer cet  oubli de l’histoire.

La Conférence de Berlin, organisée par Bismarck, réunit entre novembre 1884 et février 1885 quatorze pays occidentaux : Allemagne, Autriche-Hongrie, Belgique, Danemark, Espagne, USA, France, Royaume-Uni, Italie, Pays-Bas, Portugal, Russie, Suède, Empire Ottoman.

Officiellement organisée pour établir la liberté de commerce sur le fleuve Niger et le fleuve Congo, la Conférence en vint de fait à fixer les règles du partage de l’Afrique par les puissances coloniales ; un partage à venir car seul un quart de l’Afrique est exploré et colonisé au moment de l’ouverture de la Conférence.
Quinze ans plus tard, le continent entier sera dépecé par des occidentaux.

Aucun Africain, pourtant, n’est convié à la table des négociations ni même représenté !
En bref, de réfléchir à ce qui fait qu’une poignée d’hommes se répartisse des millions d’êtres humains et se partage des terres encore largement inconnues situées à des milliers de kilomètres !

Les décisions prises à la Conférence de Berlin ne seront pas remises en cause ; les frontières tracées par les puissances européennes ne seront jamais modifiées. 
Ni à l’issue de la première guerre mondiale quand l’Allemagne perdra ses colonies, ni même aux Indépendances !

Aujourd’hui encore le dogme de l’Intangibilité des frontières coloniales qui prévaut pour l’Afrique dans toutes les instances internationales poursuit « l’œuvre » de la Conférence de Berlin.

Pourtant ces frontières arbitraires provoquent, entretiennent  ou justifient, hier comme aujourd’hui, de nombreuses guerres. Hier au Nigeria, au Tchad ou en Ouganda ; aujourd’hui au Darfour, en Côte d’Ivoire ou au Congo... 


C’est dire l’importance d’écrire aujourd’hui cette page de l’histoire africaine.


Scénario/ Réalisation: Joël Calmettes.
Avec: Carlo Brandt, Pierre Lou Rajot, Jacques Spiesser
Image: Sabine Lancelin
Montage: Stéphanie Mahé
Son: Olivier Schwob
Direction de Production: Laurent Duret
Production déléguée: Serge Lalou

Générique complet